portraits
1

Anissa Lalahoum : « Ma peinture réunit vraiment les gens »

27 juillet 2018
835 Views
0 Commentaires
2 minutes read
Anissa Lalahoum : « Ma peinture réunit vraiment les gens »

« Le tableau n’est que le miroir d’eux-même. » L’artiste peintre et calligraphe abstraite, Anissa Lalahoum nous reçoit dans sa yourte oblongue de 45m2, construite en région parisienne. Un espace coupé du temps. De la banque à l’art, Anissa nous y conte son cheminement vers la calligraphie abstraite.

« Pour moi, ma peinture, c’est l’expression de ce que nous sommes véritablement mais qui ne s’exprime pas par les mots. »

Voir l’intégralité de son portrait :

« C’est pour cela que j’écris dans mes peintures des messages qu’on ne peut pas lire. Ce sont des choses enfouies en nous et qui, au fur et à mesure, vont émerger.  Mais on le sent en nous qu’il y a un truc qui ne va pas. La peinture a été un fil conducteur. Ça été vraiment miraculeux car j’ai découvert des choses que je n’imaginais même pas ».

Anissa dit souvent : « nous ». Et si elle parle au pluriel, c’est qu’elle parle de son binôme et époux, Géraud Dellea, alias, « Jayro ». Ensemble, ils ont fondé un incubateur de talents pas comme les autres.

RumisKube, un inKubateur « de talents en éveil et connectés ». Cette association loi 1901 a pour objectif de mettre en lumière des porteurs de projets. Le tout en partageant une vision humaniste d’éveil des consciences.

 

Sarah Hamdi

 

Pour consulter le site internet d’Anissa Lalahoum.

En savoir plus sur l’incubateur RumisKube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.