Revue de presse internationale
Like

Forum de la Paix, Ali Bongo, Israël… Le shot d’actu international

12 novembre 2018
425 Views
0 Commentaires
6 minutes read
Forum de la Paix, Ali Bongo, Israël… Le shot d’actu international

Chaque lundi, MeltingBook vous propose de revenir sur les faits marquants de l’actualité internationale. Revue de presse.

#ALLEMAGNE Merkel réclame une solution multilatérale pour mettre fin au drame au Yémen

La chancelière allemande Angela Merkel a pris la parole après Emmanuel Macron lors du Forum sur la Paix, ce dimanche 11 novembre. Elle appelle à mettre fin aux conflits au Yémen, pays dans une situation catastrophique. Le conflit a fait entre 70 000 et 80 000 morts en trois ans. Face à ce constat, Angela Merkel demande une solution multilatérale pour la fin des combats.

En savoir plus.

#CALIFORNIE Au moins 29 morts dans des incendies meurtriers

 

Des vents violents et secs devraient attiser les flammes des feux de forêt mortels qui brûlent en Californie lundi, augmentant le risque de flammes fraîches provenant de braises éparses et rendant les conditions de conduite difficiles. Au moins 228 personnes sont toujours portées disparues dans l’incendie le plus destructeur jamais enregistré dans l’État. Au moins 29 personnes sont mortes.

En savoir plus.

 

#ARABIE SAOUDITE  Des enregistrements sur la mort de Jamal Khashoggi

L’Allemagne a confirmé avoir reçu des enregistrements du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a déclaré que les services de renseignement canadiens avaient écouté des enregistrements turcs de ce qui était arrivé à Khashoggi. Un haut responsable de la présidence turque a qualifié d ‘ »inacceptables » les dernières déclarations du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian accusant le président Recep Tayyip Erdogan de jouer un « jeu politique ». « N’oublions pas que ce cas aurait déjà été dissimulé sans les efforts déterminés de la Turquie », a déclaré à l’AFP Fahrettin Altun, directeur de la communication à la présidence turque.

En savoir plus.

 

#MOYEN-ORIENT Une opération secrète d’Israël  fait au moins 8 morts dont un chef du Hamas et un soldat israélien

Une opération clandestine d’Israël visant à tuer un chef du Hamas, ce dimanche 11 novembre. On compte au moins 8 morts, dont un soldat de Tsahal, suite échanges de tirs et les frappes israéliennes. La situation pourrait raviver les tensions dans la bande de Gaza. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a d’ailleurs écourté sa visite à Paris, lors du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Il devait pourtant s’entretenir ce lundi matin avec le président Emmanuel Macron.

En savoir plus.

 

#GABON Le président Ali Bongo toujours hospitalisé en Arabie Saoudite

Après 15 jours de silence, le porte-parole de la présidence gabonaise a, dimanche 11 novembre 2018, officiellement communiqué sur l’état de santé d’Ali Bongo, hospitalisé à Riyad, en Arabie saoudite, depuis le 24 octobre après un malaise. Ike Ngouoni s’est voulu rassurant, affirmant que le chef de l’Etat continuait d’exercer ses fonctions. Le porte-parole ne donne en revanche aucune précision sur le mal dont souffre le chef de l’Etat, alors que plusieurs sources ont jusque-là évoqué un accident vasculaire cérébral. Ike Ngouoni mentionne un « saignement » justifiant « une prise en charge médico-chirurgicale en secteur hautement spécialisé ».

En savoir plus.

 

#BIRMANIE Myanmar élabore une liste prévoyant le rapatriement de 2251 Rohingyas

 

Le gouvernement birman s’est dit « prêt » dimanche au rapatriement des Rohingyas. Plus de 2251 Rohingyas à compter du 15 novembre, devraient être rapatriés. Myanmar estime que le Bangladesh serait responsable en cas de retard dans le retour en Birmanie des Rohingyas, planifié à partir du 15 novembre, à un rythme de 150 par jours. Un accord contre l’avis de Nations-Unis et des ONG qui jugent peu propices les conditions réelles de réintégration des membres cette minorité musulmane.

En savoir plus.

#LIBYE À Palerme, une conférence internationale censée esquisser une solution à la crise libyenne

A view of the Mellitah Oil and Gas blocked by members of the Berber minority demanding more rights complex, 100 km (60 miles) west of Tripoli November 7, 2013. REUTERS/Ismail Zitouny (LIBYA – Tags: POLITICS CIVIL UNREST ENERGY BUSINESS) – GM1E9B9012401

Les environs de la somptueuse Villa Igiea ont été bouclés. C’est dans cet hôtel art nouveau du centre de Palerme que doit se tenir, lundi 12 et mardi 13 novembre, une conférence internationale sur la Libye, parrainée par l’ONU. Alors que le géant d’Afrique du Nord est toujours divisé entre deux pôles de pouvoir, l’un à Tripoli (ouest) et l’autre à Benghazi (est), et que des affrontements entre milices éclatent sporadiquement ici et là, l’urgence d’une solution est plus impérieuse que jamais.

Reportage à lire sur Le Monde Afrique.

 

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.