Culture
5

Issa*, 10 ans, « Pendant que l’Occupation était démantelée, il y a eu Thiaroye »

10 novembre 2018
272 Views
3 Commentaires
8 minutes read
Issa*, 10 ans, « Pendant que l’Occupation était démantelée, il y a eu Thiaroye »

Thiaroye. Un mensonge soigneusement entretenu. Le 1er décembre 1944 à Thiaroye, au Sénégal, l’armée coloniale française abat une centaine de soldats dits « indigènes », jadis prisonniers de guerre. En mai dernier, la bande-dessinée Morts par la France (Les Arènes), revenait sur ce massacre dissimulé.

A l’origine, une détermination. Celle d’une femme, Armelle Mabon, historienne. Maître de conférence à l’université de Bretagne-Sud, elle experte de la question des prisonniers de guerre « indigènes ».

Justement, elle a longuement travaillé sur Thiaroye, camp militaire des troupes coloniales, à proximité de Dakar. De retour du front, ils sont des centaines de soldats réunis sur le site. Des centaines, concernés par une pension, promise par la France et inscrite dans les textes. Alors, que désarmés, ils en réclament le versement, l’armée française ouvre le feu, le 1er décembre 1944.

Officiellement, 35 soldats sont tués. Un bilan réfuté par Armelle Mabon qui s’appuie sur des recherches menées depuis 20 ans pour révéler la vérité tue par les autorités françaises. Selon elle, plusieurs centaines d’hommes ont été abattu ce jour-là.

Alors quand MeltingBook a reçu la BD relatant des faits réels, (dont une partie est certes fictionnelle), nous avons voulu comprendre la réception de cette Histoire sur les jeunes générations.

MeltingBook a voulu faire parler les enfants au sujet de l’Histoire mouvementée entre la France et ses anciennes colonies.

Dans notre entourage, nous avons interrogé Issa, 10 ans, à propos de Morts par la France. Lui-même féru d’Histoire, « fin » connaisseur des deux conflits mondiaux, ce jeune CM2 s’est plongé dans la BD avec ses yeux d’enfant. Sans bien sûr recevoir aucune orientation ni instruction de notre part. Héritier de l’immigration nord-africaine, Morts par la France l’a forcément questionné. Ses réponses permettent de mieux comprendre comment les identités hybrides se construisent, sereinement (ou pas). A condition, semble t-il, d’obtenir des réponses à toutes les questions.

Qu’as-tu pensé de cette bande-dessinée ?

Je l’ai trouvé bien…Je n’avais jamais entendu parler de cet épisode…J’aimerais bien en parler à ma maîtresse.

Pourtant, tu es déjà « expert » des deux guerres mondiales…

(sourires). Non mais c’est vrai que j’aime bien l’Histoire. J’aime bien comprendre le jeu des alliances avec l’assassinat de l’archiduc en 1914 et ensuite la montée d’Hitler en Allemagne…Les conséquences du Traité de Versailles. D’ailleurs, je pense que ça a conduit à la guerre. Les Allemands étaient en colère. Et puis, la crise de 29…aussi a contribué à la montée d’Hitler.

Sur la BD Morts par la France, qu’as-tu compris de Thiaroye ?

En fait, j’ai trouvé ça injuste. Il y a eu des mensonges de l’armée. Les archives ont été cachées non ? Ils ont juste réclamé l’argent promis après leur démobilisation. Mais, l’armée était pas d’accord. Elle leur a même fait croire qu’elle allait les mettre dans un train…mais ils se sont aperçus que c’était pas vrai. Autour, il y avait une escorte avec des blindés, des tanks.

Comment tu interprètes cet épisode historique ?

En fait, je me demande s’ils avaient été blancs, est ce qu’ils auraient été fusillés comme ça. Je ne sais pas trop mais c’est incroyable quand même. Je pense que derrière, il y a une histoire de racisme. J’ai l’impression que les Noirs ont beaucoup été ciblés. Même Hitler voulait les chasser, je crois.

Ah oui ?

L’armée française n’a pas dit la vérité. Ah si, un gendarme dans la BD dit la vérité mais il a été muté à Cayenne.

Qu’est ce que tu penses de cet événement ?

Apparemment, ça a été prémédité donc c’est encore pire. Ca me déçoit en fait même si c’était il y a longtemps. Ils auraient dû être plus gentils. En plus les troupes coloniales ont un peu été envoyées de force à la guerre. C’était même pas leur guerre en plus ! Ce se fait pas trop, peut-être qu’ils n’avaient pas envie de se battre.

Dimanche, le centenaire de l’armistice de la Première guerre mondiale sera célébré. Est-ce que tu vas suivre les commémorations ?

Oui, je pense. Il y a quelque chose que j’ai remarqué la dernière fois.

Oui ?

Les Anglais ont commémoré la Bataille de la Somme et le président Macron n’y était même pas. Pourtant, les Anglais ont beaucoup aidé pour reprendre Amiens…en plus Macron est d’Amiens. J’ai trouvé cela bizarre.

Tu as entendu parler de la polémique sur le maréchal Pétain qui a trahi la France même si il a été comme Macron l’a dit un « grand soldat pendant la Première guerre mondiale » ?

Je ne suis pas d’accord avec lui. Ce type nous a vendu, il a trahi les Français. Il nous a sauvé pendant la Première guerre mondiale mais il nous a enfoncé pendant la deuxième !

Je crois que tes deux grands-pères ont connu la colonisation française en Algérie. Que penses-tu de cette période ?

C’était pas juste. En même temps, moi je suis né en France. Je suis des deux côtés de l’Histoire en fait. C’est plutôt bien.

Propos recueillis par Nadia Henni-Moulaï

 

*Le prénom a été modifié

 

3 Comments

  1. Patrice Perna

    Merci pour ce témoignage… Merci à Issa!!!! Grâce à lui, tout n’est pas perdu… Si vous voulez bien m’envoyer ses coordonnées, je serais heureux de lui envoyer quelques albums qui pourraient l’intéresser. Pat Perna.

  2. Patrice Perna

    Merci pour ce témoignage… Merci à Issa!!!! Grâce à lui, tout n’est pas perdu… Si vous voulez bien m’envoyer ses coordonnées, je serais heureux de lui envoyer quelques albums qui pourraient l’intéresser. Pat Perna.

  3. Melting Book

    Bonjour, merci de nous lire et de votre proposition ! L’auteur de l’article vous contacte par courriel,
    Bien à vous,
    La rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.