société
1

#Podcast: Après l’attentat de Nice, Hanane Charrihi raconte sa mère patrie

13 février 2017
2202 Views
1 Commentaires
2 minutes read
#Podcast: Après l’attentat de Nice, Hanane Charrihi raconte sa mère patrie

Les mots pour guérir. Guérir de l’absence d’une maman. Hanane Charrihi livre un récit poignant mais ô combien nécessaire, après la mort de sa maman, Fatima, première victime du camion fou de Nice, le 14 juillet 2016.

De cette nuit d’horreur, où tout a basculé pour des centaines de famille, Hanane Charrihi tire de la lumière. Comme pour éclairer une France, sa mère patrie, plongée dans la pénombre de la haine et du racisme.

Extraits de l’interview audio.

Comment est venu ce projet d’écriture ?

Ce projet d’écriture est venu peu de temps après les attentats. J’avais besoin d’écrire pour lui rendre hommage et parler de mon attachement à la France

A travers votre mère, femme musulmane, quel(s) message(s) voulez-vous faire passer ?

J’ai voulu montrer que c’était une maman qui voulait le meilleur pour ses enfants. Je voulais que les gens la voient comme je la vois aussi.

Votre livre comporte beaucoup de pédagogie sur l’islam…

Ma mère nous a toujours éduqué avec la religion. C’est la base de ma vie. Je voulais montrer ce n’est pas incompatible. Je me sens musulmane et française. Je cite le hadith « les actes ne valent que pas leurs intentions »…Ma mère, son éducation était basée sur cela.

En tant que musulmane prendre la parole sur cet événement, c’est presque périlleux…

Je me sens légitime pour expliquer que l’islam, ce n’est pas ça.

Au-delà de la charge émotionnelle, à quoi doit servir ce livre ?

Ce livre est un appel à la tolérance.

Quelle France avez-vous envie de raconter à travers ce livre ?

Cela s’est toujours bien passé. Du jour au lendemain, tout a changé.

Comment la foi vous aide à surmonter votre douleur ?

Elle m’a aidée à garder la tête froide. Elle m’aide à garder moins de haine. Dans ma croyance, je sais que l’on sera tous jugés…

Entretien réalisé par Nadia Henni-Moulaï et Karim Moussa.

 

 

One Comment

  1. I’m still learning from you, as I’m trying to reach my goals. I definitely love reading all that is posted on your blog.Keep the aarticles coming. I loved it!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *