L’unique centre de déradicalisation fermé

L’unique centre de déradicalisation fermé

28 juillet 2017
457 views
Échec
1
no comment
Circulez, y'a rien voir.

Circulez, y’a rien à voir. L’unique centre de « déradicalisation » de France ferme ses portes. Situé à Beaumont-en-Veron (Indre-et-Loire), l’établissement n’accueille plus aucune personne depuis le mois de février. Le ministère de l’Intérieur a annoncé sa fermeture ce vendredi 28 juillet 2017.

« L’expérience ne s’est pas révélée concluante », déclare le ministère dans son communiqué. « L’expérimentation d’un centre d’accueil ouvert, fonctionnant sur la base du volontariat, a montré ses limites. Le gouvernement a ainsi décidé de mettre un terme à l’expérimentation conduite à Pontourny ».

En septembre 2016, le gouvernement avait, à titre expérimental, décidé d’ouvrir ce premier centre dit « de prévention, d’insertion et de citoyenneté ».

Son objectif initial ? « Préparer, proposer et dispenser une offre et un programme pédagogique utiles à la réinsertion de jeunes radicalisés en voie de marginalisation », selon les termes du ministère.

Dans la théorie, le centre était conçu pour accueillir 25 pensionnaires sur la base du volontariat. En pratique, il n’a effectivement accueilli que 9 personnes. Résultat sans appel : aucun de ces jeunes n’a suivi le programme jusqu’à son terme.

Sarah Hamdi