Interview
2

Réseaux sociaux, travail, Wi-Fi… Lâchez prise avec la sophrologie

18 juillet 2018
17 Views
0 Commentaires
8 minutes read
Réseaux sociaux, travail, Wi-Fi… Lâchez prise avec la sophrologie

Les vacances d’été semblent être le moment propice pour lâcher son smartphone… 
Catie Lagorce, sophrologue et coach professionnel, nous explique comment se prémunir des addictions. Et profitez de l’été. 

 

C’est l’été. Le moment pour déconnecter. Pourtant, 6 travailleurs sur 10 répondent à leurs appels et courriels pros pendant leurs congés (sondage Qapa, 9 juillet 2018).

Selon Catie Lagorce, sophrologue et coach professionnel, le fait qu’ils n’arrivent pas à se détacher des e-mails et des réseaux sociaux peut être une forme d’addiction. Elle nous livre de bonnes pratiques et exercices pour se mettre à la sophrologie pendant les vacances et (vraiment) se déconnecter.

Sarah Hamdi : Avec les nouvelles technologies, vie privée et vie professionnelle se confondent. Comment les techniques de sophrologie peuvent-elles aider à éviter le burn-out ?

Catie Lagorce : Les bonnes pratiques à mettre en place sont d’apprendre à gérer ses émotions, travailler l’estime de soi et la confiance. C’est la recette idéale qui fera que la personne arrivera à se détacher de la vie professionnelle quand elle rentre chez elle pour profiter sereinement de sa vie personnelle, et inversement.

Pour ça, la sophrologie propose des exercices qui permettent d’évacuer le stress, de retrouver son calme et de se sentir plus détendu, relaxé.

Cela, grâce à l’alliance d’exercices de respiration contrôlée associés à des mouvements doux des bras et/ou jambes (issus du yoga), de détente musculaire, mais également de visualisations positives (en pleine conscience).

S.H. : Comment gérer une addiction au smartphone ? 

C.L. : Comprendre, dans un premier temps, pourquoi ce comportement ? Se poser la question : « pourquoi suis-je accro ? » Et mettre en place les solutions pour réussir à se détacher.

Suites aux solutions trouvées, passer à l’action en les mettant en place et en pratique et surtout se féliciter à chaque fois de la réussite. L’estime de soi très importante pour la réussie de chacun. Ne pas hésiter à utiliser des ressources positives qui viendront substituer le négatif (ici : il s’agit de l’envie d’utiliser le portable) en visualisation positive.

S.H. : Dans ce monde digital, informations nouvelles, notifications, présence écrans, surviennent dans le quotidien à une vitesse folle. Comment se préserver de ces flux et de leurs rythmes effrénés ? 

C.L. : Pratiquer la sophrologie dans ce monde, c’est surtout apprendre à se détendre. Pour une personne qui le sentiment d’être noyé dans l’information, la question à se poser, c’est : « Comment personnellement j’ai envie de gérer ces informations ? » Personne n’est obligé « d’être au taquet » sur tous les flux reçus quotidiennement.

Il faut peser le pour contre sur l’importance de ce que l’on souhaite assimiler. Prendre seulement ce qui est essentiel pour soi-même dans cette masse d’informations.

En séances de coaching, les gens se posent souvent des questions sur leurs capacités. C’est un travail individuel sur la personne. Il faut travailler sur les raisons mêmes qui font penser que l’on doit toujours « rester alerte », et connaître ses croyances par rapport à cela.

S.H. : Pour les personnes qui ont beaucoup de mal gérer leur stress, ou celles soumises à beaucoup de pression, au quotidien. Quels seraient vos conseils pour parvenir à travailler sur ces problématiques ? 

C.L. : Apprendre à maîtriser ces situations en pratiquant la sophrologie dans son quotidien tout simplement en pratiquant des exercices de respirations contrôlées afin de revenir rapidement à un état de vigilance lors d’un stress.

Il ne faut pas hésiter à prendre plusieurs minutes dans un endroit calme pour faire quelques exercices de respirations associés à des mouvements doux de bras et/ou jambes afin de relâcher la pression du corps.

On peut aussi retrouver un état de concentration en faisant focus sur un objet, par exemple, l’observer sous toutes ses formes en respirant naturellement. On peut également s’isoler dans un coin tranquille et calme et s’imaginer quelques instants des choses positives qui sont ressources pour la personne.

Propos recueillis par Sarah Hamdi

3 exercices qui se pratiquent partout et sans modération :

Pour Catie, « c’est en s’entraînant « à faire » que l’on arrivera à maîtriser son stress, émotions, concentration… et ainsi développer capacité et potentiel. »

  • La respiration abdominale pour retrouver un état de calme – À faire 3 fois

Mettre une main sur le ventre et l’autre sur les lombaires,

Inspirez par le nez en gonflant le ventre,

Puis soufflez doucement par bouche en laissant le ventre se dégonfler,

Reprenez votre respiration naturelle.

Et soyez à l’écoute de tout ce qu’il se passe au niveau du ventre et dans tout votre corps.

  • Exercice de respiration pour lâcher tensions, énervement – À faire 3 fois

Inspirez par le nez en fermant les poings et en retenant votre respiration

Effectuez des mouvements de haut en bas avec les épaules.

Puis soufflez par la bouche en relâchant vos bras et en ouvrant les mains

Reprenez votre respiration naturelle

Et soyez à l’écoute de toutes les sensations qui vous traversent

  • Pour retrouver un état de concentration rapidement – à faire 1 fois

Pratique cet exercice assis.

Observez un objet pendant 30 secondes, puis fermez les yeux.

Concentrez-vous sur les points d’appui de votre corps sur le dossier, sur l’assise et sur le sol.

Percevez votre respiration calme et naturelle et sentez votre corps se relâcher.

À présent, vous essayez de reconstituer l’image de cet objet mentalement.

Imaginez sa forme, ses contours, distinguez ses couleurs, percevez sa texture.

Observez cet objet dans sa totalité et focalise ton attention sur tous les détails.

Peu à peu, laissez disparaître l’image de cet objet.

Prenez un instant pour percevoir toutes tes sensations, et quand vous le souhaitez, ouvrez tes yeux.

Site de Catie Lagorce : catielagorce.com

Sur Twitter @SophroCat 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.